Tu ne veux pas pas savoir...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Soldemy] If you liked it, then you should have put a ring on it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Demyan V. Zawodzkai

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2016

MessageSujet: [Soldemy] If you liked it, then you should have put a ring on it   Ven 1 Avr - 17:41

[31.03.2016 19:48:45] Aurélie [PANDO]: Goodbyyyyye Dem
[31.03.2016 19:48:59] SURICATE.: Mais tais-toi :TT:
[31.03.2016 19:49:23] SURICATE.: "Let me die a hero"
[31.03.2016 19:49:43] SURICATE.: Sol le tue de ses propres mains pour sortir une bêtise aussi grosse
[31.03.2016 19:50:06] Aurélie [PANDO]: Faut bien qu'il fasse un truc positif après toutes les horreurs :wut:
[31.03.2016 19:50:40] SURICATE.: Ellen'a pas besoin d'un héro, elle a besoin d'un homme et d'un père :curly:
[31.03.2016 19:51:00] Aurélie [PANDO]: Un père et homme mangemort bof
[31.03.2016 19:51:09] SURICATE.: Mais :wut:
[31.03.2016 19:51:48] Aurélie [PANDO]: S'il devait se tuer pour que Sol et ses gamins restent en vie il le ferait :sem:
[31.03.2016 19:52:28] SURICATE.: Elle le lui interdit :wut:
[31.03.2016 19:53:23] Aurélie [PANDO]: Il ne demanderait pas son avis xD
[31.03.2016 19:53:31] Aurélie [PANDO]: Elle ne le saurait peut-être même pas
[31.03.2016 19:53:39] Aurélie [PANDO]: Un jour elle ne le reverrait plus
[31.03.2016 19:53:46] Aurélie [PANDO]: Tout serait revenu à l'ordre
[31.03.2016 19:53:48] Aurélie [PANDO]: Sauf lui
[31.03.2016 19:54:00] SURICATE.: Mais...TAIS TOI :wut:
[31.03.2016 19:54:37] SURICATE.: Elle ira le chercher jusqu'en enfer pour rager sur son torse et s'écrouler dessus :rip:
[31.03.2016 19:55:42] Aurélie [PANDO]: :rip:
[31.03.2016 19:55:46] Aurélie [PANDO]: OUAT revival :mdr:
[31.03.2016 19:56:08] SURICATE.: Non mais il n'a pas le droit de mourir loin d'elle, c'est un fait :rip:
[31.03.2016 19:56:25] SURICATE.: Sinon elle se charge de s'arracher elle-même les souvenirs d'eux deux de son cerveau
[31.03.2016 19:56:49] Aurélie [PANDO]: Elle ne saura pas :wut: elle pensera qu'il les a abandonnés
[31.03.2016 19:56:53] SURICATE.: Parce qu'au final, il l'a fait plus souffrir qu'autre chose, même leurs enfants seront une souffrance
[31.03.2016 19:57:18] SURICATE.: Non, elle SAIT qu'il lui est arrivé quelque chose, elle s'en inquiète assez quand il part juste en mission :curly:
[31.03.2016 19:57:49] Aurélie [PANDO]: Si Voldy exigeait qu'il reste à Londres pour épargner sa progéniture il le ferait :rip:
[31.03.2016 19:58:10] SURICATE.: Elle irait le chercher à Londres :curly:
[31.03.2016 19:58:17] Aurélie [PANDO]: Elle ne le trouverait pas :wut:
[31.03.2016 19:58:24] SURICATE.: Elle irait voir le grand manitou :curly:
[31.03.2016 19:58:30] Aurélie [PANDO]: Il la verrait il serait obligé de disparaître
[31.03.2016 19:58:43] Aurélie [PANDO]: Voldy ne se trouve pas comme ça :wut:
[31.03.2016 19:59:24] SURICATE.: Elle deviendrait une menace pour les mangemorts et intégrerait les Aurors pour se faire remarquer :sem:
[31.03.2016 20:00:06] SURICATE.: Elle voudrait juste des explications de sa part xD
[31.03.2016 20:00:33] SURICATE.: De toute façon, elle fera sûrement tous les trucs stupides comme aller voir Pavel et sa belle-famille ahahah
[31.03.2016 20:00:45] Aurélie [PANDO]: :wuuuuuuuuuuuuuuuuut:
[31.03.2016 20:01:00] Aurélie [PANDO]: Elle n'a pas le droit
[31.03.2016 20:01:05] SURICATE.: De quoi ?
[31.03.2016 20:01:12] Aurélie [PANDO]: Il fait ça par obligation, pour eux
[31.03.2016 20:01:33] SURICATE.: Elle ne le sait pas, il lui fait trois enfants et lui dit débrouille toi :nan:
[31.03.2016 20:01:38] Aurélie [PANDO]: D'aller voir Pavel et sa famille c'est une chose mais devenir Auror et se faire remarquer dans des affrontements ça rendrait Dem fou de rage :rip:
[31.03.2016 20:02:07] SURICATE.: Meme pas un mot d'adieu ? Elle ne pourrait même pas ne serait que tenter de refaire sa vie
[31.03.2016 20:02:19] Aurélie [PANDO]: Il n'aurait pas pu
[31.03.2016 20:02:23] Aurélie [PANDO]: Voldy ne lui aurait pas laissé
[31.03.2016 20:02:45] SURICATE.: Elle aurait donc cherché à le retrouver par tous les moyens, qu'importe le danger
[31.03.2016 20:03:16] Aurélie [PANDO]: Il l'aurait remarquée en plein combat entre aurors mangemorts et aurait vu rouge :rip:
[31.03.2016 20:04:01] SURICATE.: Ou sinon elle aurait attendu, attendu, attendu et au bout d'un moment elle aurait accepté la main d'un pauv' gars éperdument amoureux d'elle qui l'aiderait à s'occuper de ses ses enfants.
[31.03.2016 20:04:25] Aurélie [PANDO]: :rip:
[31.03.2016 20:04:26] SURICATE.: Et Demyan serait revenu comme un con dix ans plus tard :nan:
[31.03.2016 20:04:37] Aurélie [PANDO]: Oui parce que Voldy aurait crevé
[31.03.2016 20:04:56] SURICATE.: Elle lui aurait dit d'aller voir ailleurs et que ses enfants ne sont plus les siens
[31.03.2016 20:05:07] Aurélie [PANDO]: :curly:
[31.03.2016 20:05:26] Aurélie [PANDO]: Il aurait rétorqué que c'était la seule solution
[31.03.2016 20:05:48] Aurélie [PANDO]: Qu'ils sont en vie même s'ils ne sont plus ses enfants
[31.03.2016 20:06:09] SURICATE.: Elle aurait répliqué qu'une seule lettre en dix ans, ce n'était pas compliqué :rip:
[31.03.2016 20:06:44] Aurélie [PANDO]: Il marmonnerait que c'était le prix à payer
[31.03.2016 20:07:25] SURICATE.: Elle aurait envie de le détruire sur place et aurait cruellement envie de le faire souffrir en l'invitant à dîner
[31.03.2016 20:07:34] Aurélie [PANDO]: :rip:
[31.03.2016 20:07:50] Aurélie [PANDO]: De toute façon il n'aurait droit à rien
[31.03.2016 20:07:54] Aurélie [PANDO]: Et il le saurait assez
[31.03.2016 20:08:08] Aurélie [PANDO]: Il comprendrait qu'elle l'ait oublié mais lui non
[31.03.2016 20:08:30] SURICATE.: Elle ne l'a pas oublié :rip:
[31.03.2016 20:09:01] SURICATE.: Elle veut qu'il souffre de ses mains après l'avoir fait souffrir toutes ces années
[31.03.2016 20:09:08] Aurélie [PANDO]: Sympa
[31.03.2016 20:09:24] Aurélie [PANDO]: Il a permis qu'ils soient épargnés
[31.03.2016 20:09:29] Aurélie [PANDO]: Et elle veut le punir encore davantage
[31.03.2016 20:09:52] SURICATE.: S'il tenait à eux, il aurait pu envoyer une lettre
[31.03.2016 20:10:09] SURICATE.: Ou ils auraient pu se mettre d'accord et elle aurait accepté en lui promettant de l'attendre
[31.03.2016 20:10:10] Aurélie [PANDO]: Ca aurait été trop risqué
[31.03.2016 20:10:19] Aurélie [PANDO]: Et il n'avait pas le choix
[31.03.2016 20:10:21] Aurélie [PANDO]: :grumpy:
[31.03.2016 20:10:31] SURICATE.: Maintenant elle se sent bête parce qu'elle a du croire qu'il était mort
[31.03.2016 20:11:49] Aurélie [PANDO]: Il resterait comme un con sur le pas de la porte et dirait qu'il voulait juste passer dire que tout était fini mais que visiblement eux aussi et depuis longtemps... mais que ça, ce n'était pas son choix
[31.03.2016 20:13:28] SURICATE.: Elle lui dirait faussement qu'il ne peut pas partir comme ça et qu'elle l'invite à dîner. Pietro prépare sa moussaka du dimanche en plus
[31.03.2016 20:13:42] Aurélie [PANDO]: :rip:
[31.03.2016 20:14:38] Aurélie [PANDO]: Il grimacerait douloureusement au prénom et secouerait la tête à la négative, incapable de parler
[31.03.2016 20:15:33] SURICATE.: Elle lui dirait qu'il lui doit bien ça, la gorge serrée. "Tu ne veux pas les voir ?" qu'elle détournerait le sujet
[31.03.2016 20:17:35] Aurélie [PANDO]: Il rétorquerait qu'il a attendu dix ans, donc qu'il peut encore patienter que le souhait vienne de leur part
[31.03.2016 20:21:38] SURICATE.: "Qui me dit que demain et les jours suivants tu seras là ?" qu'elle se retiendrait de hausser le ton. "Entre, ne me refuse pas cette requête !" finirait-elle cassante
[31.03.2016 20:24:36] Aurélie [PANDO]: Il retirerait son manteau mais pas par désir de faire ses premiers pas dans une demeure devenue étrangère et encore moins comme on peut se défaire d'une veste lors d'une visite, simple convive. Il roulerait sa manche jusqu'au coude et lui présenterait silencieusement son avant-bras débarrassé de son encre mortifère.
[31.03.2016 20:25:34] SURICATE.: :potté:
[31.03.2016 20:28:43] SURICATE.: Ses lèvres se retrousseraient pour retenir une grimace de désespoir alors qu'elle poserait ses yeux sur le bras immaculé d'encre. Lèverait les yeux au ciel et soupirerait bruyamment pour reprendre ses esprits (et surtout ne PAS pleurer :sem: ) et lui montrer la porte. "J'en ai besoin, ne m'oblige pas à te supplier" qu'elle murmurerait
[31.03.2016 20:34:16] Aurélie [PANDO]: "Bien", qu'il lâcherait résigné en même temps que le tissu, rehaussant ses lippes de deux parenthèses passagères, furtif sourire de gêne plus que de politesse, "Puisque tu m'invites...", il garderait son par-dessus sous le bras et entrerait, hanté par le sentiment injustifié d'avoir retrouvé un chez soi, chez eux, qui ne l'était plus guère. Il ne s'avancerait pas réellement dans le hall d'entrée, gardant ses billes sur elle pour ne pas les perdre sur un éventuel changement de décor
[31.03.2016 20:41:17] SURICATE.: Le laisserait passer devant elle, inspirant profondément avant de refermer la porte. Après avoir accroché son regard au sien, elle mettrait à hausser la voix "Chéri, tu peux rajouter une assiette, nous avons un invité inattendu pour ce soir !" et oserait récupérer précautionneusement le cuir noir entre ses bras. "Suis-moi" qu'elle soufflerait en l'entraînant à la cuisine où s'activerait le dit Pietro qui les accueillerait avec un grand sourire et les mains couvertes de garniture. Ce dernier les regarderait et interrogerait Solveig des yeux. "Pietro, voici Demyan. Demyan...Pietro, mon..." hésiterait longuement avant de lâcher le mot "époux" et s'en irait ranger sa veste :rip:
[31.03.2016 20:41:48] Aurélie [PANDO]: :riiiiip:
[31.03.2016 20:42:23 | Modifié (20:59:25)] Aurélie [PANDO]: J'ai déjà les yeux qui piquent tu rends le truc cruel, laisse-moi faire mieux xD
[31.03.2016 20:42:31] SURICATE.: ahahahahahahaha
[31.03.2016 20:43:02] SURICATE.: et encore, je n'ai pas dit que Solveig a peut-être reniflé la veste en la rangeant :sem:
[31.03.2016 20:52:57 | Modifié (21:01:57)] Aurélie [PANDO]: Prenant quelques secondes de sorte à ramasser quelques bribes de contenance afin de ne pas s'étaler lamentablement sur le carrelage après avoir luté pour ce moment, il la suivrait lèvres et cœur pincés, ayant depuis bien longtemps perdu le goût à la réplique. Renoncé à son égo en même temps que sa fierté en étant forcé d'abandonner ce qui pouvait encore les faire tenir. Sa respiration se couperait à la vue dudit Pietro qui portait une sympathie et affabilités pour deux, lui tenant déjà la main après avoir essuyée celle-ci à son tablier. Paume que l'ancien Veles accepterait presque mécaniquement, y laissant un contact mou mais présent. Le myocarde hurlant intérieurement de devoir toucher des doigts ayant remplacé les siens pour la soutenir, la caresser, l'apaiser. Le noiraud aurait bien ajouté quelque chose si une seconde tête brune ne s'était pas faufilée dans l'embrasure de la porte, "Papa j'ai...", laissant traîner le spectre du malaise, faisant refermer les lèvres du géniteur mais ouvrir celles du père d'un sourire, "Valerian va t'assoir on va manger"
[31.03.2016 20:54:19] SURICATE.: T'es un monstre ahahahahahahah
[31.03.2016 20:55:09] SURICATE.: (en vrai, je me suis préparée pendant toute ton écriture à me dire que nooon, ça ne marcherait pas, je ne suis pas assez vulnérable, et baaaaam, Valerian qui débarque ahahahah)
[31.03.2016 20:55:29] SURICATE.: Je file manger, je re xDD
[31.03.2016 20:55:34] Aurélie [PANDO]: xDDDD
[31.03.2016 20:55:54] Aurélie [PANDO]: C'est toujours plus simple de détruire son propre perso xD
[31.03.2016 20:56:16] Aurélie [PANDO]: Bon miam <3
[31.03.2016 21:29:52] SURICATE.: A nous quatre mwahaha
[31.03.2016 21:30:03] Aurélie [PANDO]: xDDD
[31.03.2016 21:35:48] Aurélie [PANDO]: Je suis en train d'écouter ça en plus : https://soundcloud.com/wearegiantlion/nights-like-this xD
[31.03.2016 21:36:05] Aurélie [PANDO]: Je me la passe en boucle depuis des heures xD
[31.03.2016 21:43:09] SURICATE.: A la voix adolescente, ses yeux s'écarquilleraient tandis que sa bouche, à l'inverse de celle de l'ancien matelot disparu, s'entrouvrirait avec crainte. "Valerian ?" réapparaîtrait dans la cuisine et regarderait les trois hommes les uns après les autres, se retenant à tout moment de fondre en sanglot ou de hurler, dissimulant le tout sous le sourire timide de la charmante épouse. "Dis bonjour, Valerian ! Demyan, voici l'aîné. Il a 17 ans aujourd'hui. Masha va avoir 15 ans et Mikkel...Mikkel a à peine 11 ans." A l'évocation du nom de l'ancien mangemort, sentirait Valerian se crisper pour dévorer son père biologique du même regard intense et fier. Masha aurait choisi ce moment pour descendre en compagnie de son jeune frère, lumineuse à souhait avec ce grand sourire gourmant et sa longue chevelure ébène :sem:
[31.03.2016 21:44:01] SURICATE.: xDDD
[31.03.2016 21:45:51] SURICATE.: Cette chanson ressemble à toutes les nuits de Soldemy xDD

[31.03.2016 21:53:14] Aurélie [PANDO]: Tu veux tuer Dem en fait
[31.03.2016 21:53:21] SURICATE.: xDDDD
[31.03.2016 21:53:31] SURICATE.: Non :rip:
[31.03.2016 21:53:38] SURICATE.: Solveig mourra avant :sem:
[31.03.2016 21:54:15] Aurélie [PANDO]: Tu vas devoir assumer le truc là xD
[31.03.2016 21:54:35] SURICATE.: Quel truc ? xD
[31.03.2016 21:54:48] Aurélie [PANDO]: De vouloir faire souffrir Dem xD
[31.03.2016 21:55:02] SURICATE.: C'est elle qui veut le faire souffrir xD
[31.03.2016 21:55:10] SURICATE.: Et c'est elle qui va échouer lamentablement ahah
[31.03.2016 22:04:50] Aurélie [PANDO]: Verrait la flavescente les rejoindre et se figer dans une expression indéchiffrable avant de se parer d'une façade terne malgré la chaleur qui pouvait se dégager de la douceur de ses traits. Valerian, incrédule face au simulacre poursuivrait de se taire et le legilimens n'avait guère besoin de s'insinuer dans ses pensées pour y sentir une rancœur écorchée tenace avec laquelle il le poignardait d'un silence mérité, le même qu'il leur avait à tous imposé de n'avoir plus pu donner de nouvelles. La bouche de l'ancien suiveur du mage noir se tordrait à l'énumération des années écoulées pour en voir la matérialisation, chair de sa chair. Resterait estomaqué à cette vision. Se consolerait faiblement à la conviction que personne n'attendrait à ce qu'il ait un quelconque élan d'affection pour se pardonner cette froideur imposée, nécessaire à un équilibre qu'il n'était pas en droit de briser. Dans sa jeunesse spontanée, le petit dernier l'aurait dévisagé "Mais il n'était pas mort lui ?", portant le bleu de ses yeux sur la mère.
[31.03.2016 22:06:11] SURICATE.: mais naaaaaaan :wuuuut: :curly:
[31.03.2016 22:06:12] SURICATE.: :TT:
[31.03.2016 22:06:20] Aurélie [PANDO]: :sem:
[31.03.2016 22:06:25] *** SURICATE. part noyer le dernier ***
[31.03.2016 22:12:58] SURICATE.: Resterait estomaquée en entendant Mikkel s'exprimer et lui jetterait le plus noir de ses regards de maman. "Pietro ?...Voici Demyan..." se tordrait les doigts et tournerait mille fois sa langue dans sa bouche. "....le père de...des enfants..." "P...ardon ?" un couteau de cuisine retomberait sur la planche à découper et le remplaçant dévisagerait l'invité alors que Solveig pourrait deviner la rage grandir à la couleur rouge que prendrait les joues de son époux. Se rendrait compte qu'elle a fait une boulette mais que leur progéniture n'était pas censée le reconnaître aussi vite -elle aurait pu attendre la fin du dessert :sem: -. Un long silence d'incompréhension remplirait la pièce et on entendrait bientôt le nouveau père murmurer. "Fais le sortir...FAIS LE SORTIR !!"
[31.03.2016 22:13:28] Aurélie [PANDO]: xDDD
[31.03.2016 22:14:12] SURICATE.: ça te fait rire :sem:
[31.03.2016 22:14:16] Aurélie [PANDO]: Oui xD
[31.03.2016 22:14:20] Aurélie [PANDO]: Carrément
[31.03.2016 22:15:09] SURICATE.: Pourquoi ? xD
[31.03.2016 22:15:35] Aurélie [PANDO]: Tu verras xD
[31.03.2016 22:16:18] SURICATE.: Pendant tout le long, je me disais "lance l'attaque Demyan lavage de cerveau" :sem:
[31.03.2016 22:16:25] SURICATE.: J'ai peur :curly:
[31.03.2016 22:16:48] Aurélie [PANDO]: :what:
[31.03.2016 22:16:57] Aurélie [PANDO]: Que qui lave le cerveau à qui ?
[31.03.2016 22:17:12] SURICATE.: Demyan lave le cerveau de tout le monde :sem:
[31.03.2016 22:17:21] Aurélie [PANDO]: Ah non xD tu rêves
[31.03.2016 22:31:13] Aurélie [PANDO]: "Mort ?", simple écholalie, répétition ébouriffée à la suite de son fils, l'Ukrainien défigurerait à son tour le minois maternel, "C'est ça que tu leur as dit ?", la colère faisant trembler le ténor du père et mouiller le coin de regard de l'adolescente. S'arrêterait en entendant Masha sangloter et s'enfuir de la cuisine, relevant à peine le fait que le nouveau mâle de la pièce était en train de le chasser avant que sa voix ne se fasse plus présente et ne vienne à l'irriter à son tour. Vrillerait sur place afin de lui faire face, ne tirant pourtant pas son arme, "Ecoute-moi bien Pierrot", déformerait volontairement le patronyme, "Si tu veux me faire sortir d'ici, ne demande pas à ta... femme de s'en charger", ses lèvres se contorsionneraient à la dénomination, "Fais-le toi-même ou demande-lui plutôt pourquoi elle m'a fait entrer, mieux, pourquoi elle a tenu à m'inviter pour m'étaler votre bonheur de petite famille unie que je n'étais pas venu briser", s'approcherait davantage, se moquant bien qu'il soit à proximité d'une arme blanche, "Si tu peux te targuer d'avoir la mère", se retiendrait d'utiliser le verbe voler, "Je ne reste pas moins le père de ces enfants, que cela te convienne ou te déplaise, tu ferais mieux de t'habituer à mon visage parce que ce n'est pas la dernière fois que tu le verras et si ce n'est pas moi que tu vois au quotidien, tu me retrouveras dans la moitié de leurs traits"
[31.03.2016 22:33:09] SURICATE.: :what:
[31.03.2016 22:33:14] Aurélie [PANDO]: :what:
[31.03.2016 22:33:24] *** SURICATE. va rester là à pouffer toute seule xD ***
[31.03.2016 22:33:44] Aurélie [PANDO]: Tu peux, Dem est con xD
[31.03.2016 22:34:00] SURICATE.: Il me fait rire xD
[31.03.2016 22:34:18] Aurélie [PANDO]: Tu vois que ça te fait rire aussi xD
[31.03.2016 22:34:39] SURICATE.: xDDD
[31.03.2016 22:47:11] SURICATE.: "Comment "c'est ça que tu leur as dit ?", tu as disparu du jour au lendemain sans que je n'ais eu le droit à UN mot !" Elle verrait sa phrase se faire volontairement couper par Pietro face à qui elle manquerait de s'indigner avant d'offrir son regard courroucé au père de ses enfants, meurtrie qu'il l'insulte du nouveau qualificatif qu'elle portait depuis trois ans "Demyan !" s'énerverait sans pour autant réussir à le faire taire, l'écouterait déverser ses mots qui, bien que d'une extrême violence, ne pouvaient s'empêcher d'être réfléchis et cassants, d'une insolence presque oubliée mais tellement séduisante. Attraperait finalement le bras de Demyan pour l'attirer en arrière. "Je le reconduis à la porte !" qu'elle lancerait pour calmer les deux mâles, puis elle l'entraînerait dans le couloir, récupérerait la veste sur le perroquet et le suivrait vers la sortie
[31.03.2016 23:01:01] Aurélie [PANDO]: "Très masculin que laisser les tâches ingrates à la femme, les garçons prenez exemple sur votre nouveau papa", qu'il lancerait narquoisement à leur encontre en se dérobant de la vue du mari tiré par les gestes de la danoise. Non loin de la porte dans le couloir lui reprendrait le manteau des mains en la gratifiant d'un "Merci pour l'invitation Madame comment déjà ? C'était véritablement un plaisir", tout aussi sarcastique que ses premiers propos avant de se débarrasser des bonnes manières tout en enfilant le cuir, "J'espère que tu plaisantes, Solveig. Rassure-moi, tu l'as choisi par dépit ?", réajusterait son vêtement au niveau du col dédaigneusement, "Crois-moi que si j'avais pu faire autrement, je l'aurais fait. M'enfin... qu'importe que tu me congédies puisque je suis déjà mort à vos yeux"
[31.03.2016 23:16:19] SURICATE.: L'écouterait les dents serrées, le regarderait de ses grands yeux allongés d'un trait noir parfait, s'écorcherait à ses syllabes mauvaises, se heurterait à ses gestes trop secs pour lui permettre d'espérer, s'accrocherait à la poignée, à cette maison, pour éviter de lui attraper le bras, la main, le visage, les lèvres. Ouvrirait. L'observerait la dépasser. Ne dirait rien. Le regarderait s'éloigner. Un peu. "Tu as sûrement toutes les meilleurs raisons du monde mais j'ai cru devenir folle, Demyan !" Les mots s'arracheraient à sa gorge pour s'agripper à sa veste et le poursuivre. "Je t'ai attendu ! Une semaine, deux semaines, un mois, deux mois, six mois, un an, deux ans..." Ses mots étaleraient les jours pendant que sa gorge se garderait courageusement d'exposer sa peine "...trois ans, quatre ans, cinq ans, sept ans, neuf ans, dix ans ! Tu sais à quel point c'est long, dix ans ?! J'aurais préféré mourir plutôt que de compter les heures !"
[31.03.2016 23:31:58 | Modifié (23:36:19)] Aurélie [PANDO]: N'obtenant de réponse à ses remarques, se contenterait de suivre le chemin indiqué en marmonnant qu'à moitié "Ca va, après tout ce temps, je n'ai pas oublié où se trouvait la porte...", attendrait que la clenche s'abaisse sans comprendre, bien conscient qu'il risquerait probablement de ne plus pouvoir revenir. A moins évidemment de faire de Pedro un poireau, ce qui pouvait encore s'arranger. "Eh bien...", ferait trainer en longueur leur conversation inexistante et cette prise de congé, "Non tu sais quoi... C'est très bien ainsi. Si tu l'as choisi parmi tous les hommes de la terre, il doit probablement avoir d'autres qualités que son attitude de troll de montagnes", descendrait les marches du pavillon sans réellement se retourner, "Porte-toi bien c'est tout ce qui a toujours compté", qu'il murmurerait lentement devant lui pour être happé par son empressement. "Solveig... Solveig...", chercherait à la calmer sans avoir à la toucher, ses phalanges auraient pourtant déjà entouré son poignet, "Dix ans c'est moins que le temps qui a séparé notre premier de notre second baiser. Dix ans c'est également plus court que le temps qu'il a fallu pour qu'on construise quelque chose ensemble alors oui je sais ce que ça fait que d'y penser tous les jours d'être privé de ta présence mais son absence, de t'avoir loin de moi, m'a conforté chaque heure que tu serais encore en vie, à l'abri du danger, protégée de moi et de tout ce que ma propre ombre a pu traîner comme noirceur. Et pourtant...", regarderait leurs mains et relâcherait sa menotte au scintillement de l'argent, "Chaque minute sans toi n'a pas été une vie. Donc oui, tu n'as pas tout tord. Je suis mort. J'étais mort. Autrefois sans toi et à présent aussi"
[31.03.2016 23:34:21] SURICATE.: il me fait souffrir, ce con :sem:
[31.03.2016 23:34:27] Aurélie [PANDO]: :TT:
[31.03.2016 23:34:41] Aurélie [PANDO]: C'est pire que les yeux qui piquent là xD
[31.03.2016 23:34:56] SURICATE.: Ahahah, oui xD
[31.03.2016 23:49:47 | Modifié (23:50:06)] SURICATE.: Elle tenterait vaillamment de sourire pour lui montrer qu'elle comprend et qu'elle entend ses tentatives de consolations qui n'arriveraient cependant pas à la convaincre. "Tu m'as laissée l'épouser, il a pris ta place et tu n'as rien fait. Tu sais..." serait obligée de tousser pour neutraliser ses sanglots. "tu sais que je t'ai attendu ? Je me suis dit "non Pietro est à genoux mais Zawodzkai m'enlèvera juste à temps pour ne pas que j'accepte" ou "ce n'est pas grave, je suis dans une église, devant un prêtre moldu, dans une robe blanche mais ça ne se produira pas. Il m'aime assez pour"..." reniflerait et s'arrêterait de parler, déviant le regard pour cacher la perle salée qui commencerait à dévaler ses traits. "Tu m'as laissée commettre la plus grosse erreur de ma vie sans que tu ne t'en soucies. Tu...Tu vas faire quoi maintenant ? Continuer ? Me regarder souffrir ? Si c'est ça ta conception de l'Amour, continue de me torturer tant que je reste en vie !"
[31.03.2016 23:50:34] Aurélie [PANDO]: :rip:
[31.03.2016 23:50:58] Aurélie [PANDO]: On vire au drama là :sem:
[31.03.2016 23:51:18] SURICATE.: okey, j'arrête :sem:
[31.03.2016 23:51:24] Aurélie [PANDO]: Nan nan
[31.03.2016 23:51:32] Aurélie [PANDO]: On va pousser le truc :sem:
[31.03.2016 23:51:45] SURICATE.: La prochaine fois, elle va chantonner et lancer des fleurs xD
[00:11:03 | Modifié (00:12:50)] Aurélie [PANDO]: Resterait déchiré et interdit devant ses paroles, cherchant à trouver une place dans cet aveu, à proposer autre chose que des excuses ou des explications qu'elle n'aurait probablement pas plus comprises qu'acceptées. Après tout, que pouvait-il répondre à ces accusations ? Si ce n'était se blâmer davantage. Rien ne le défendait. Pas même la noble cause de la sauvegarde de la vie, la sienne et celle des enfants. C'était rendre le risque préférable à la sécurité. Celle qu'il n'avait et n'aurait jamais pu leur offrir. Piètre-o ne s'en sortait visiblement pas si mal après tout. Serait encore plus effondré de la voir pleurer, rejoignant lentement le sol à ses pieds. Entourerait ses jambes de ses bras, une embrassade de désespoir plus bas que terre. Abattu, aucun son ne s'enfuirait de ses muqueuses, trop sèches, trop rêches. Le menton finirait par se relever mais pas le corps. A genoux, tremblant, il s'accaparerait sa main, la pupille aveuglée par l'instant et la peur, "Laisse-moi... Laisse-moi corriger ça. Tu sais que je le peux. Il te suffit de me le demander. Je peux effacer cette erreur. La rayer de ton esprit. Je peux retirer tout ce que tu veux, toute la souffrance, tout le malheur. Je peux m'extirper de tes pensées si tu m'en juges indigne. Après tout, je le ai suffisamment monopolisées pendant toutes ces années. Demande et je t'en libère. Tu n'auras plus mal. Il ne restera que ce que tu veux. Parce que moi dans tout ceci, on se fiche bien de ce que je peux encore désirer avec tout ce qu'il s'est passé... Mais crois-moi, Solveig, quand je te dis que je ferais tout pour t'enlever la douleur que j'ai pu te causer"
[00:13:06] SURICATE.: :riip:
[00:27:09] SURICATE.: Le regarderait s'agenouiller, une légère lueur d'espoir dans le regard, bien plus imposante néanmoins que celle qui avait pu briller lors de sa demande en mariage. Donnerait ses jambes tremblantes et ses doigts à ces paumes si familières bien que plus rugueuses. Commencerait à sourire et ne comprendrait plus. Corriger ? Effacer l'erreur ? L'extirper de son esprit ? "Dem..." s'inquiéterait-elle en passant ses doigts dans ses mèches corbeau, visiblement déçue qu'il ne comprenne pas. Le laisserait finir, estomaquée, une nouvelle fois blessée. "Et me laisser dans ce mariage sans amour ? Avec tes enfants ? Dans notre maison ? Je te demande de m'enlever malgré ce que tu m'as déjà fait subir et voilà la solution que tu me proposes ?! Je te demande de m'aimer qu'importe les risques et tu te défiles en prenant la solution de facilité !" la bouche entrouverte, n'arriverait pas à réfléchir normalement et reculerait de quelques pas pour s'en détacher. "Quelle est la raison de ta visite, au fond ? Venir aux nouvelles et me laisser là ? Tu n'as jamais pensé à te battre pour moi !" conclurait-elle enfin d'une voix blanche
[00:52:30] Aurélie [PANDO]: "Non", qu'il commencerait, "Non, non, non...", de manière plus précipitée, les syllabes trébuchant sur sa langue, plaintif, "Attends !", chercherait en vain à la retenir, restant bêtement à genoux, la main tendue, "Non je n'ai plus envie de te laisser à d'autres hommes. Je ne l'ai jamais voulu. Jamais accepté. Si tu estimes avoir fait une grossière erreur, je n'ai cessé de les aligner, de les collectionner dans ma vie. T'embrasser à 19 ans, n'en a pas été une. T'en dérober le souvenir, si. Te laisser continuer ton existence sans moi, chercher à t'oublier avec d'autres filles, d'autres blondes, m'enrôler et m'entourer de noirceur de ne pouvoir supporter tant de lumière, si. Ces fautes j'en ai payé le prix, et je le paye encore aujourd'hui. Je le regrette chaque jour qui passe. Reposer mes lèvres sur les tiennes n'en a pas été une, ni te faire l'amour, un enfant, puis plusieurs. Alors je ne vais pas encore faire une énième erreur en t'abandonnant ici, dans notre maison, avec notre descendance", accentuerait le possessif, "Contrairement à ce que tu peux croire, je me suis battu. Tous les jours. D'abord contre toi. Puis contre moi, enfin pour nous, pour toi, pour vous mais là, je vais aussi le faire pour moi. J'aurais dû le faire bien avant, mais je ne pouvais pas. Attendre aussi longtemps a été insupportable mais je n'ai fait que ça, attendre... Attendre le bon moment", n'aurait bougé de sa position, "Solveig...", qu'il débuterait avant que sa voix ne s'éraille complètement, le laissant aphone quelques secondes interminables, "Ne sois pas juste la mère de mes enfants, deviens ma femme, celle que tu as toujours été. Epouse-moi, Solveig. Je t'aime... Je t'ai toujours aimée et je t'aimerai, tous les jours et pour toujours..."
[00:52:46] *** Aurélie [PANDO] se jette devant la niaiserie ***
[00:54:28] SURICATE.: xDDDD
[00:54:49] SURICATE.: Elle peut mourir heureuse :sem:
[00:54:53] *** Aurélie [PANDO] assomme Dem avec un manche à balai ***
[00:55:02] SURICATE.: Mais :wut:
[00:55:09] SURICATE.: Non :wut:
[00:55:35] Aurélie [PANDO]: Quoi Pietro n'aurait pas zieuté depuis la fenêtre pour sortir et assommer Dem ? Nan ?
[00:56:32] SURICATE.: Il fait ça, Solveig lui arrache les yeux ahahahah
[00:58:14] Aurélie [PANDO]: :sem:
[01:08:22 | Modifié (01:08:47)] SURICATE.: Hésiterait entre sourire et pleurer, écoutant sans le pouvant, le cerveau bondé de bourdonnements incessants et l'estomac rongé de papillonnements. Reculerait un peu plus et son dos frapperait l'un des murs blancs contre lequel elle se retiendrait de flancher. "Zawodzkai..." laisserait-elle juste s'échouer sans qu'elle ne s'en rende compte alors qu'elle flotterait dans une bulle de bonheur impossible. Etait-ce ça un miracle ? Se sentir d'un coup heureuse, follement heureuse, retrouver un disparu adoré et l'entendre parler d'amour ? "Zawodzkai" répéterait-elle d'une voix tremblante, un sourire étrange aux lèvres. N'entendrait pas la porte s'ouvrir mais le visage de Pietro finirait par se dessiner dans l'embrasure de la porte d'entrée. "Solveig ?" Une voix grave et inquiète alors que l'époux semblait voir sa femme pour la première fois. Elle ne dirait rien, ne comprendrait plus rien, le regarderait et sentirait tous ses muscles se transformer en marshmallow. "C'est...c'est Demyan..." quelques mots suffisants pour lui faire comprendre qu'il ne pouvait y en avoir deux. :sem:
[01:09:24] Aurélie [PANDO]: ahahahha mon dieu
[01:09:49] Aurélie [PANDO]: Et tu crois que Pietro va accepter ça ? xD
[01:10:08] SURICATE.: S'il l'aime un peu, oui :sem:
[01:10:11] Aurélie [PANDO]: Il est quoi d'ailleurs ? Moldu ? Sorcier ?
[01:10:31] SURICATE.: Impur ou né-moldu ? xD
[01:10:47] Aurélie [PANDO]: Je veux juste savoir s'il a une baguette ahaha
[01:10:54] SURICATE.: ahahahah
[01:11:17] SURICATE.: Je pense qu'il ne l'a pas dans son tablier et que de toute façon c'est un piètre duelliste :sem:
[01:11:41] Aurélie [PANDO]: Le type sort sans baguette alors qu'il se sent menacé. Bien le mec
[01:11:56] Aurélie [PANDO]: Elle a vraiment choisi un poireau pour mari
[01:11:56] SURICATE.: Bon, il a une baguette alors sem:
[01:12:13] Aurélie [PANDO]: xDDDD
[01:12:29] SURICATE.: C'est vrai qu'il doit se sentir menacé xD
[01:12:32] Aurélie [PANDO]: Ca fait plus qu'une heure et demie là :sem:
[01:12:57] SURICATE.: En même temps, écrire une réponse en 15 minutes minimum :sem:
[01:13:03] Aurélie [PANDO]: xDDDD
[01:13:24] SURICATE.: Sans compter ta dernière d'une demie heure :sem:
[01:13:32] Aurélie [PANDO]: :curly:
[01:13:51] Aurélie [PANDO]: Bon bah on va faire plus court
[01:13:52] Aurélie [PANDO]: xD
[01:13:58] SURICATE.: xDD
[01:14:09] SURICATE.: Pas que je me couche trop tard xD
[01:22:37 | Modifié (01:23:49)] Aurélie [PANDO]: "Co-comment ça ? Comment ça... C'est Demyan ?", verrait le menton du mari trembler ainsi que ses doigts fébriles glisser vers la poche de son pantalon, y retirant un bout de bois ridicule qu'il pointerait sur le dénommé en courant vers eux, "Ecarte-toi de ma femme ou je...", il serait interrompu par le rire du concerné, un éclat entre bonheur et moquerie absolue, "Range ce cure-dent avant de te faire mal, ce n'est plus ta femme", que l'ancien professeur en legilimancie annoncerait dans une fierté absolue, résolument jouissive. "So...So... Solveig ?", qu'il chercherait encore une fois à ce qu'elle intervienne pour le défendre, prendre sa position, assumer les cacahuètes qu'il ne semblait pas avoir, "Dis-moi que c'est une plaisanterie. Qu'est-ce qu'il t'a fait ? Chérie ? Il t'a fait boire quelque chose ? Tu l'as droguée ? Elle n'est pas dans son état normal ! Qu'est-ce que tu lui as fait ?". "Je te l'ai dit, je l'ai demandée en mariage", l'ancien étudiant d'US se redresserait, sortant son arme à son tour, "Dégage de chez moi. Et sois sûr que je ne demanderai pas à cette fabuleuse femme de se charger de ça à ma place" :sem:
[01:23:51] SURICATE.: ahahahahahah
[01:24:15] SURICATE.: Et tu crois que les enfants vont le prendre comment ? xD
[01:25:03] Aurélie [PANDO]: Bwaaarf il n'y a que Val pour se sentir floué pendant des mois, à fuguer je ne sais où xD
[01:25:29] Aurélie [PANDO]: Masha sera heureuse d'avoir son père et Mikkel était trop petit pour se souvenir vraiment de Dem, donc il apprendra à l'apprécier xD
[01:25:39] SURICATE.: xDDD
[01:33:17 | Modifié (01:33:35)] SURICATE.: S'approcherait des deux prétendants et ferait baisser la baguette du premier duelliste. "Pietro...écoute, j'ai passé dix années à l'attendre..." "sauf que c'est MOI qui ai joué le rôle de père pendant que Môssieur se cachait !" Serrerait plus durement son avant-bras "sauf que c'est lui que j'aime, c'est avec lui que j'ai construit la vie dans laquelle nous avons tenté tous deux de vivre ensemble. Je...je suis désolée" porterait sa main droite à son annulaire gauche devant le regard horrifié du né-moldu. "Ne fais pas ça ! Tu n'as pas le droit ! Je t'aime, tu agi sous le coup de l'émotion, il toque à ta porte et les années te font croire que ce que tu ressens pour lui est plus fort mais c'est..." verrait la bague changer de main pour se tendre vers lui. "Mais c'est plus que vrai".
[01:34:09] Aurélie [PANDO]: :potté:
[01:34:28] SURICATE.: :sem:
[01:40:40] Aurélie [PANDO]: "Môssieur ne se cachait pas", la rectification subite devant l'affront, "Môssieur a fait ce qu'il avait à faire pour être là aujourd'hui" Observerait l'ex récupérer le bijou de pacotille :sem: "On t'invitera...", qu'il se surprendrait à plaisanter, "Au mariage... magique...", précision nécessaire afin de le rendre davantage légitime dans leur univers. "J'ai dix ans à rattraper, donc si tu pouvais ne pas nous faire attendre autant...", l'exigence tout à fait egocentrique poindrait dans son timbre, le petit mouvement de menton accompagnant la trajectoire vers la route. xD
[01:42:14] SURICATE.: Mais non mais Dem ahah
[01:42:32] Aurélie [PANDO]: Fidèle à lui-même :sem:
[01:42:51] SURICATE.: Ses enfants le traiteront de connard à agir de la sorte xD
[01:43:11] Aurélie [PANDO]: :wut:
[01:43:35] Aurélie [PANDO]: Tu crois qu'ils voulaient garder Pietro pour qu'il reste à la maison ?
[01:43:43] Aurélie [PANDO]: Qu'il leur rende visite aussi ?
[01:43:48] Aurélie [PANDO]: Ou dorme sur le canapé ?
[01:44:00] SURICATE.: Pietro lancera à Sol "laisse moi au moins leur dire aurevoir" en pointant les têtes brunes à la fenêtre :sem:
[01:44:11] Aurélie [PANDO]: :curly:
[01:44:36] Aurélie [PANDO]: S'il touche un seul de leurs cheveux pour se venger, Dem l'explose, littéralement.
[01:45:10] SURICATE.: Il les embrassera pendant que les gamins seront traumatisés xD
[01:45:22] Aurélie [PANDO]: :curly:
[01:46:30] SURICATE.: Mais Masha courra dans les bras de Dem en pleurant "je croyais que tu étais mort. Je ne t'ai pas oublié, papaaaaa" :sem:
[01:46:51] Aurélie [PANDO]: Pfff tu dis ça pour te rattraper
[01:46:57] SURICATE.: Non xD
[01:47:15] SURICATE.: Val sera plus sur la défensive et Mikkel ne comprendra rien xD
[01:47:53] Aurélie [PANDO]: Val le premier truc qu'il dira à Dem après avoir fait silence radio, ce sera "Tu n'as rien à me dire, tu n'es pas mon père. Tu n'as pas été là" et bam
[01:50:56] SURICATE.: Non, il sera sur la défensive mais tombera dans ses bras aussi "tu ne sais pas combien tu l'as fait souffrir, c'est moi qui ai été là tout ce temps, tu n'étais pas là et bwaaahahaha"
[01:51:16] Aurélie [PANDO]: Mais :TT:
[01:51:53] SURICATE.: Il se détestera de tant aimer son père xD
[01:52:17] SURICATE.: Et il le menacera de le tuer de ses propres mains s'il recommence xD
[01:52:27] Aurélie [PANDO]: ahahhahaha
[01:53:01] Aurélie [PANDO]: Il lui murmurerait en retour "Tu es bien mon fils" xD
[01:53:31] SURICATE.: xDD
[01:55:26] Aurélie [PANDO]: Et quand l'autre poireau aura enfin décidé de bouger son inutilité hors de leur terrain, Demyan glissera ses mains sous les genoux de l'heureuse élue afin de la porter à l'intérieur :sem: Chez eux pour refermer la porte d'un coup de fesses xD
[01:55:47] SURICATE.: xDDD
[01:56:43] SURICATE.: Les enfants iraient se coucher bien vite après tant d'aventures xD
[01:57:17] Aurélie [PANDO]: Et quand les enfants sont couchés :heh:
[01:57:20] Aurélie [PANDO]: :rip:
[01:57:33] SURICATE.: :heh:
[01:57:40] Aurélie [PANDO]: Il serait juste heureux d'être là xD
[01:58:01] Aurélie [PANDO]: Ne cesserait de lui répéter qu'il l'aime jusqu'à ce qu'elle en ait marre xD
[01:58:16] SURICATE.: Jusqu'à ce qu'elle en ait marre, lol !
[01:58:32] SURICATE.: Les préliminaires seraient infinies xDD
[01:59:55] Aurélie [PANDO]: S'en fichent, ils ont tout le temps du monde à présent :sem:
[02:00:04] SURICATE.: Elle passerait au moins une demi-heure à l'observer complètement nu et chercherait à réapprandre tout son corps en osant à peine le toucher xD
[02:00:14] SURICATE.: réapprendre*
[02:00:18] Aurélie [PANDO]: Et je doute sincèrement, que Dem tiendrait sans lui sauter dessus xD
[02:00:41] SURICATE.: xDDD
[02:01:31] Aurélie [PANDO]: Heureusement qu'elle n'a pas eu de gosse avec l'autre :rip:
[02:01:37] SURICATE.: :wut:
[02:01:43] Aurélie [PANDO]: En trois ans et coucheries ça aurait largement été possible
[02:01:54] SURICATE.: A 45 ans, ouiii
[02:02:08] Aurélie [PANDO]: Quand ça vient ça vient :sem:
[02:02:18] SURICATE.: Elle n'aurait pas voulu de toute façon xD
[02:02:31] SURICATE.: Elle sait préparer sa mixture quand ça l'arrange xD
[02:02:37] Aurélie [PANDO]: ahahahhahah
[02:02:39] Aurélie [PANDO]: :pelle:
[02:03:04] SURICATE.: Bon, allé, je file au lit ahahah
[02:03:22] SURICATE.: Mais sache qu'elle couinera de ne pas avoir de bague :sem:
[02:03:31] Aurélie [PANDO]: Pardon ? :wut:
[02:04:19] Aurélie [PANDO]: Il lui a ouvert son cœur ça vaut tous les bijoux en attendant le lendemain pour aller choisir un caillou avec ce qu'il a mis de côté sur son compte perso :sem:
[02:04:47] SURICATE.: Ce sera pour le taquiner avant qu'ils ne fassent l'amour
[02:05:01] SURICATE.: Pour cacher son stress comme si c'était la première fois xD
[02:05:09] Aurélie [PANDO]: Mais :potté:
[02:06:00] SURICATE.: Et elle lui demandera cette fois de ne plus jamais la lâcher, jamais jamais !
[02:07:01] Aurélie [PANDO]: Il finirait par souffler lourdement dans son cou à la fin et lorsqu'il reprendrait ses esprits, il lui sortirait toujours dans sa nuque, "Ca va être un peu compliqué de se rendre ainsi à l'autel" xDDD
[02:07:34] SURICATE.: xDDD
[02:08:25] SURICATE.: "On n'est pas obligés d'y aller dans les jours à venir ! Je veux juste que cette fois...ce soit pour de vrai"
[02:10:22] Aurélie [PANDO]: Il resterait contre elle, l'écrasant contre lui de ses bras, pensant déjà au lendemain "Ils ont l'âge de se faire le petit-déjeuner seuls de toute façon", moitié affirmation moitié interrogation xD
[02:11:07] SURICATE.: :potté:
[02:11:17] Aurélie [PANDO]: Vont pas faire les égoïstes pendant une semaine, si ? :sem:
[02:11:31] SURICATE.: Peut-être pas une semaine, non :sem:
[02:11:57] Aurélie [PANDO]: :pelle:
[02:12:52] SURICATE.: "Promets moi que c'est la fin de nos malheurs et que plus rien ne nous séparera pendant aussi longtemps. Je commence à me faire des cheveux blancs avec l'âge" :sem:
[02:13:35] Aurélie [PANDO]: xDD
[02:15:32 | Modifié (02:17:50)] Aurélie [PANDO]: "Quels cheveux blancs ?", qu'il dénierait les quelques changements sur le pilosité de sa propre moquette :sem:, revenant au sujet "Je vais faire mieux que te le promettre, je vais te le prouver"
[02:18:28] SURICATE.: Elle ne pourrait s'empêcher de le trouver toujours aussi beau, même légèrement grisonnant et se placerait sur le côté pour s'allonger en face de lui et caresser son visage "il ne nous reste plus qu'une demi-vie pour rattraper ces décennies manquées. N'aie pas peur si je me mets à t'aimer à la folie" :sem:
[02:20:13] Aurélie [PANDO]: Il arquerait un sourcil faussement vexé, "Parce que ce n'est pas déjà le cas ?", se perdant en baisers sur son visage pour éviter une quelconque réponse contraire xD
[02:21:29] SURICATE.: "Je n'ai juste pas eu l'occasion de te le prouver" qu'elle soufflerait en caressant ses mains sans jamais les lâcher
[02:22:49] Aurélie [PANDO]: "Tu l'as au moins fait par trois fois, quatre aujourd'hui", laisserait planer le doute quant à une nouvelle grossesse xD évoquant davantage la demande en mariage à laquelle elle n'avait d'ailleurs pas vraiment dit oui :sem: plutôt qu'un quatrième bébé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Soldemy] If you liked it, then you should have put a ring on it
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» REcherceh de Deck List
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++
» Velvet Sky Vs Maryse Vs Michelle
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wonder Neverland :: Durmstrang :: Voyages dans le Temps-
Sauter vers: