Tu ne veux pas pas savoir...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Soldemy] Family portrait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Demyan V. Zawodzkai

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2016

MessageSujet: [Soldemy] Family portrait   Mar 23 Fév - 22:49

[04.10.2015 22:46:13] Aurélie [PANDO]: La demeure Zaw' est remplie de portraits de Pavel et Dem xD
[04.10.2015 22:46:21] Aurélie [PANDO]: En train de poser xD
[04.10.2015 22:46:25] Aurélie [PANDO]: Sol serait ravie
[04.10.2015 22:46:26] SURICATE.: ahahahahah
[04.10.2015 22:47:18] SURICATE.: Sol ferait des allé retour entre lui et les portraits en mode "c'est vraiment toi ? Ctrop mignon !"
[04.10.2015 22:47:50] Aurélie [PANDO]: Il la prendra une fois avec lui quand il devra récupérer des affaires chez lui en douce xD
[04.10.2015 22:49:00 | Modifié (22:49:11)] Aurélie [PANDO]: "Tu ne dis rien, tu ne touches à rien, tu... Solveig !"
[04.10.2015 22:50:36] SURICATE.: ahahahah
[04.10.2015 22:51:11] SURICATE.: "Dem ! Un portrait, un seul, s'il te plait !" :sem:
[04.10.2015 22:52:04] Aurélie [PANDO]: "Mon visage parfait au quotidien ne te suffit donc pas ? Et puis ces piètres représentations... Rien à voir avec l'original" xD
[04.10.2015 22:52:43] SURICATE.: "Mais t'es enfant dessus !"
[04.10.2015 22:53:32] Aurélie [PANDO]: "Tu regarderas Valerian", la presse un peu plus dans ce couloir interminable en la prenant par la main :sem:
[04.10.2015 22:54:04] SURICATE.: ahahahah
[04.10.2015 22:54:33] SURICATE.: "Tu crois vraiment qu'ils s'en rendront compte s'il leur manque un tableau ? Y en a des dizaines ici !"
[04.10.2015 22:56:06] Aurélie [PANDO]: "Pour sûr ! Mère en a commandé personnellement à des artistes pour remarquer le trou que l'une de ces horreurs laisserait. Tu voudrais l'accrocher où ? Au-dessus de notre lit ou dans la salle de bain peut-être cloué à la porte ?"
[04.10.2015 22:58:08] SURICATE.: "Dans le salon, au dessus de la cheminée, c'est une bonne idée non ? Hey ! Tu leur as envoyé ta photo de mariage ?" s'arrêterait devant la capture d'un bal organisé par Durm avec Dem au bras d'une blonde :sem:
[04.10.2015 23:00:52] SURICATE.: http://postimg.org/image/bd72ywk6b/full/ rhooo mais ces yeux :bave:
[04.10.2015 23:02:27] Aurélie [PANDO]: S'étranglerait avec sa salive d'avoir grommelé en même temps qu'avalé un excès de nervosité, "Evidemment, et j'ai même rajouté : vous êtes grands-parents avec une boîte de chocolats ensorcelés", la dévisagerait sévère, "Qu'Est-ce que tu crois ?", avant de remonter la trajectoire de son regard pour tomber sur l'image. Ne piperait mot xD
[04.10.2015 23:04:50] SURICATE.: Ah bah bien :sem:
[04.10.2015 23:08:04] SURICATE.: "Tu crois qu'ils le prendraient comment ? Ils accrocheraient des tableaux de lui à côté des tiens ?" se moquerait gentiment d'un ton amer en trouvant de toute manière que le trop plein d'images est détestable. Avancerait en grommelant "de toute façon, je suis sûre qu'elle ne les regarde même pas" :sem:
[04.10.2015 23:14:55 | Modifié (23:16:28)] Aurélie [PANDO]: Ne répondrait toujours rien, reprenant le chemin de ses quartiers après avoir contourné un angle lui-même trop richement décoré. Les phalanges sur les deux poignées d'ouverture de la double porte, se serait retourné pour l'observer, les pupilles striées d'angoisses, les paumes moites. N'ayant ramené aucune fille dans sa chambre personnelle, la situation lui semblait pour le moins gênante et incongrue. Ne pouvant la laisser à l'extérieur de peur qu'elle ne soit surprise par un elfe, il finirait par déverrouiller l'entrée afin de la laisser passer, plus nerveux qu'une jeune fille avant sa première fois, le même sentiment de mise à nue et de vulnérabilité xD
[04.10.2015 23:15:58] SURICATE.: ahahahahah
[04.10.2015 23:22:35] SURICATE.: Rentrerait après avoir dévisagé cette tête de méfiant et s'arrêterait à quelques pas de l'entrée, agréablement étonnée de deviner dans le noir les hauts plafonds, la porte fenêtre légèrement cachée par un lourd rideau de velours, les colonnes en bois du lit à baldaquin, la propreté de la chambre et le non bazar dans celle-ci. "Lumos" qu'elle murmurerait en sortant sa baguette. S'approcherait de la vieille cheminée, laisserait ses doigts caresser les relief en marbre noir alors que ses yeux seraient attirés par un objet..."c'est ton chaudron d'étude ? J'ai toujours rêvé d'avoir ce modèle adolescente et mes parents trouvaient qu'il était hors de prix" :sem:
[04.10.2015 23:29:05] Aurélie [PANDO]: Déstabilisé, sur la défense, ne pourrait se retenir de poser ses billes où les siennes s'arrêtaient une fois la pièce illuminée, jonglant entre les traits de son minois et le décor. Ferait sembler de chercher discrètement quelques affaires alors qu'il savait pertinemment où se trouvaient les objets qu'il souhaitait emporter, ses fausses recherches interrompues par un commentaire. "Je t'avais dit de...", fulminations soufflées à bout de lèvres le temps de la rejoindre de l'autre côté de la pièce. "Jamais utilisé", qu'il ferait remarquer. "Et passé d'âge aujourd'hui mais tu peux toujours l'emporter pour y cuire de la soupe" xD
[04.10.2015 23:35:41] SURICATE.: "De la soupe ? Demyan ?! Ce chaudron a tellement plus de valeurs que les armes ou les livres que tu collectionnais" ferait un geste qui engloberait et le mur où seraient accrochées les dites armes et la bibliothèque. "de toute façon, j'ai ceux que je désire à Durmstrang" continuerait son tour de la pièce, passerait devant la fenêtre en soupirant en voyant le parc plongé dans la nuit et se dirigerait sur le lit sur lequel elle s'assiérait, les bras croisés. "Tu veux récupérer quoi au fait ?" ses yeux regarderaient sa table de nuit et elle mourrait d'envie d'ouvrir un des tiroirs :sem:
[04.10.2015 23:50:57] Aurélie [PANDO]: Empêcherait un sourire en le mussant derrière une grimace en l'entendant parler d'importance, valeur sentimentale pour sensibles alors que l'ensemble des objets dans cette pièce, tout comme ceux de son appartement à Durmstrang représentaient tous de près ou de loin une part de son vécu, aussi infime ou insignifiante soit-elle. Sentirait le rouge lui monter aux joues, satisfait de porter une barbe et d'en gommer la venue en se tenant dans l'ombre. Se pencherait vers la cheminée et passerait sa main dans son âtre, remontant ses doigts le long de la pierre pour y récupérer un petit carnet de cuir souple qui avait pris la poussière, fourré dans la poche de son manteau sans explication pour se retourner vers elle "On peut y aller, j'ai ce qu'il me faut", mensonge grotesque, il aurait probablement tout emporté.
[04.10.2015 23:56:02] SURICATE.: :wut:
[05.10.2015 00:00:37] SURICATE.: Verrait son geste arrêté, retenu par son invitation au départ. Se rétracterait et le regarderait gravement. "Tu n'as rien pris ? A quoi ça sert que l'on vienne jusque ici si ce n'est pas pour prendre par exemple ce..." poserait la main sur un livre et tomberait sur les positions de Kamasutra sur balai What a Face lèverait les sourcils, surprise et lui montrerait la couverture "c'est quoi, ça ?" s'approcherait de lui langoureusement pour essayer de le mettre mal à l'aise face à sa découverte "combien de filles ont eu la chance de...faire l'amour sur balai avec Demyan Zawodzkai" dirait-elle en feuilletant les pages, intriguée :sem:
[05.10.2015 00:06:22 | Modifié (00:07:34)] Aurélie [PANDO]: "Je te l'ai dit, j'ai ce qu'il me faut, inutile de rester ici encore plus longtemps, ce serait...", interromprait brusquement son déplacement en direction de la sortie, arrêté par sa curiosité insatiable. "Re... repose... repose ce grimoire...", pas rapides et phrase désarticulée, pantin d'une situation dont il ne tirait plus les ficelles, indigne Veles. "Repose ce livre où tu l'as trouvé", chercherait à retrouver de la contenance et de l'autorité avec sa froideur usuelle, les doigts tremblants fichus dans son par-dessus réglisse pour ne rien laisser paraître. Pris de gêne devant sa lecture, cadeau d'une ex, la première, aurait rétorqué avec son bagout habituel : "Pourquoi s'embêter d'un balai lorsqu'on peut les faire voler sans accessoire ?", sourire d'idiot en prime.
[05.10.2015 00:12:50] SURICATE.: Lirait l'intérieur en s'arrêtant sur certaines photos mouvantes pour se demander comment ils réussissent de telles acrobaties "qui pourrait avoir l'idée de t'offrir un truc pareil ?"  lèverait un instant les yeux vers lui pour les rebaisser sur les images :sem: "parce que je me doute que ce n'est pas toi qui t'intéresserais à ce point au Quidditch" le refermerait brutalement et le lui tendrait "tu dois y tenir pour ne pas l'avoir jeté tout de suite après à la poubelle, peut-être devrais-tu le prendre"
[05.10.2015 00:17:09] Aurélie [PANDO]: Une capitaine de Quidditch ? Qu'il aurait répondu si l'envie à la provocation ne lui était pas retenue en raison de leur présence en catimini. Cette fille qui lui ressemblait un peu, pas vraiment, maigre substitut pour celui qui n'avait guère réussi à améliorer ses notes en potions pour ses beaux yeux dans le meilleur chaudron. Il ferait peut-être mieux d'y vomir cette niaiserie adolescente. "Et pourquoi je ne pourrais pas m'être intéressé à ce point au Quidditch ?", réplique facile, jouer l'ego de mâle éraflé. Ne tendrait aucune main pour récupérer l'ouvrage, reculant presque devant l'objet comme s'il était recouvert d'une substance repoussante, grimace à l'appui.
[05.10.2015 00:26:14] SURICATE.: "Tu as raison, le Quidditch pouvait être une de tes passions mais..." regarderait autour d'elle rapidement pour reposer ses yeux sur lui "aucune affiche de match, aucun balai, pas même un souaffle en guise de trophée, pas même un...hey ! Demyan, ton livre de chevet !" s'offusquerait doucement en se rapprochant et en lui sortant une main de sa poche pour saisir l'ouvrage. La sentirait moite entre ses doigts "Demyan...tu trembles !" constat inquiet soufflé dans un silence rassurant
[05.10.2015 00:33:19] Aurélie [PANDO]: Ne permettrait que difficilement à sa main de sortir de sa cape, ne pouvant pourtant opposer trop de résistance pour ne pas paraître des plus suspects. Le livre fiché entre les phalanges, l'aurait probablement laissé tomber au sol s'il n'était pas censé n'y avoir personne pour faire du bruit dans cette chambre. Se retirerait de son contact pour aller replacer l'épais volume où il avait été déplacé. "Je ne vais pas te dire ce que j'en ai fait, je ne compte pas le reproduire si cela t'intéresse et le lieu est des plus mal choisis. Dois-je te rappeler que nous ne devrions pas être ici ?", enfin, surtout elle.
[05.10.2015 00:42:41] SURICATE.: Froncerait les sourcils en le voyant retirer sa main en même temps que l'épais grimoire. "Oui, pas avec moi mais par contre..." se rendrait compte silencieusement qu'il s'agissait sûrement d'un présent offert par une de ses conquêtes vue sa nervosité. Sentirait la curiosité mêlée d'une jalousie sourde envahir son esprit. "Cette chambre, c'est un peu pareil, non ? Regarde mais ne touche à rien. Ne t'y attarde surtout pas au risque de déclencher chez moi une crise de nerfs. Je dois avoir de la bouse de dragon sur les mains comparée à tes autres conquêtes" serait en train de réfléchir presque en silence et de s'énerver toute seule, les yeux perdus dans le vide
[05.10.2015 00:48:41] Aurélie [PANDO]: "Est-ce qu'on est véritablement en train d'avoir la discussion que je pense que nous sommes en train d'avoir ?" Prendrait place dans un soupir poussé sur son lit à baldaquin, passant ses phalanges encore moites sur sa barbe de manière répétitive, laissant les poils de celle-ci le débarrasser de sa gêne avant de relever ses prunelles sur sa silhouette à peine détachée dans ce sérieux manque de luminosité. "Personne n'a mis les pieds ici" qu'il répondrait à ce qui ressemblait de près ou de loin à une scène de jalousie.
[05.10.2015 00:54:35] SURICATE.: Hocherait la tête faiblement, le cœur plus léger mais la mauvaise foi au bout des lèvres de se savoir si facilement démasquée. Déglutirait péniblement pour retenir un rire nerveux et un empourprement qu'elle jugerait ridicule. "Pourquoi Est-ce tu m'as fait venir alors si nous ne prenons rien ? Ce n'est pas logique, surtout pour risquer de tomber sur tes parents en pleine nuit" se rapprocherait du lit, les bras toujours croisés, l'air soucieux d'une incompréhension qu'elle ne réussissait pas à résoudre
[05.10.2015 01:02:18 | Modifié (01:02:56)] Aurélie [PANDO]: "Pour te faire visiter", qu'il lancerait d'un ton faussement enjoué, parfaitement conscient des risques qu'il avait pris pour l'avoir ne serait-ce qu'une seule fois entre ces murs qui lui avaient forgé une existence. Une manière de lui partager une parcelle de vécu, aussi indirectement et à la va-vite était-il en train de procéder, il ne l'incluait pas moins qu'un peu plus dans sa vie. Vague manière de se faire pardonner de ne jamais pouvoir l'y inviter convenablement. En la voyant s'avancer doucement vers lui, finirait par lui prendre la main et la faire s'asseoir à ses côtés. Sans lâcher sa menotte, irait déposer un baiser dans la ligne de son cou gracile pour y souffler contre peau, "J'ai ce qu'il me faut, je t'ai dit", serrerait un peu plus sa paume sur la sienne, "tout ce qu'il me faut"
[05.10.2015 01:17:03 | Modifié (01:18:45)] SURICATE.: se laisserait approcher, les lèvres frémissant en entendant l'ironie de sa voix, le saurait en partie sincère (malgré ses airs de bougon :sem: ) et rougirait un peu en le voyant prendre ses doigts et l'encourager à s'asseoir. Se pétrifierait en sentant ses lèvres se nicher dans son cou et caresser une zone sensible pour laisser s'échapper un rire, déclenché soit par ses mots soit par son baiser. "ça devait être une chambre parfaite pour grandir et s'épanouir" soufflerait-elle comme pour le féliciter d'avoir eu l'initiative de la visite. Eloignerait sa tête et son cou de sa bouche et se tournerait légèrement vers lui, les billes nourries d'espoir et de bonheur "c'est dommage de laisser ses souvenirs faner dans une chambre morte. Ta chambre." dirait-elle en regardant une dernière fois les murs et le plafond. approcherait ses lèvres, récupèrerait ses mains qu'elles déposeraient sur ses joues brunes de barbe et l'embrasserait tendrement, caressant rêveusement la rugosité de sa mâchoire
[05.10.2015 01:27:13 | Modifié (01:27:38)] Aurélie [PANDO]: "Je ne laisse rien faner", trouverait-il à redire, "Chaque chose est simplement maintenue à sa place. Et puis, tu le dis toi même, cette chambre a fait son temps", lui épargnerait un discours sur le fait qu'il ne s'est jamais réellement senti chez lui et tairait encore davantage que leur maisonnette en détenait le titre, loin devant ce que cette demeure n'avait jamais été. Retrouverait son cou de ses doigts, venant remplacer ses lèvres d'un effleurement de la mâchoire à l'encolure du vêtement, s'arrêtant au contact du tissu pour remonter et accompagner son baiser en rapprochant sa nuque. D'un échange délicat, muqueuses contre muqueuses, il colla sa bouche un peu plus avant de la faire basculer sur le matelas, recouvrant ainsi tout bruit de surprise de ses lèvres. Récupérant de l'air, prunelles criantes de satisfaction, un peu plus et ses cils lui avoueraient qu'il avait toujours rêvé de faire ça.
[05.10.2015 01:28:24] Aurélie [PANDO]: Et on :patpat: Demyan xD
[05.10.2015 01:28:34] SURICATE.: :sem:
[05.10.2015 01:28:44] SURICATE.: Un fantasme d'adolescent qui se réalise :sem:
[05.10.2015 01:29:06] Aurélie [PANDO]: :sem:
[05.10.2015 01:34:59] SURICATE.: Retiendrait un cri de surprise alors qu'elle sentirait son corps se faire entraîner en arrière, sur le moelleux d'un matelas bien trop confortable. Rirait le temps qu'il se détache d'elle et le regarderait, découvrant une prunelle criant tout ce qu'il refusait de lui dire mais qu'elle avait réussi à déduire à force de sentir son propre cœur à elle s'emballer dangereusement face à ces regards intenses. "Cette chambre a fait son temps...?" le regarderait, incertaine, convaincue de serrer entre ses mains et Demyan différent complété d'une histoire comme on complète un puzzle d'une pièce manquante
[05.10.2015 01:43:56] Aurélie [PANDO]: Prendrait appui sur un côté, le coude planté entre les draps, se plaçant sur le flanc, la nuque soutenue. La main de libre caressant librement les parcelles de peau découvertes, voguant du bout des doigts entre ses seins, d'un geste presque absent tant il semblait naturel. "Oui, cette pièce a fait son temps", reprendrait-il d'abord comme si la vérité avait pris place dans ses mots et qu'elle pouvait se saisir  d'elle-même. Remonterait ses phalanges vers sa clavicule qu'il longerait avec légèreté. "Je ne suis plus un enfant, pas plus un adolescent" ou presque si l'on jugeait son action de tout à l'heure, vestige de frustration pubère. "En tant qu'adulte, j'ai une autre place", arrêterait sa caresse pour se pencher au-dessus de son visage afin de reprendre, "une autre chambre...", la leur.
[05.10.2015 01:56:19 | Modifié (01:56:45)] SURICATE.: Les bras se reposeraient au dessus de sa tête allongée dans un champ de blé doré alors qu'elle le regarderait parler, se concentrant sur ses lèvres et ses yeux plutôt que sur ses doigts qui reprenaient un corps qui était déjà leur. "Et  pourtant, quand je suis ici, j'ai envie de te vor vivre dans ce décor, agir comme tu l'aurais fait en mon absence. La représentation d'une pièce antique. Comment aurais-tu éclairé ta chambre bien trop obscure ? Contre quel meuble tu passais tes nerfs ? Quel magazine tu feuilletais au moment d'aller se coucher ?" le laisserait s'approcher de ses muqueuses alors que le désir de se faire couper la parole deviendrait de plus en plus présent "...qui illustrait tes rêves les plus inavouables ?"
[05.10.2015 02:07:10] Aurélie [PANDO]: Un instant aurait eu envie de répliquer qu'il ne fait plus guère partie de ce décor, pas plus qu'il ne l'avait jamais fait au fond, écarterait quelques longueurs flavescentes de son front en lieu et place de commentaire certes spontané mais bien trop écorché à son goût. La saveur de ses lèvres encore présente, avancerait quelque peu son cou, "Je ne l'aurais pas éclairée, je l'affectionnais ainsi, sombre", comme irrémédiablement attiré par sa bouche, continuerait à élucider quelques mystères sur sa personne, prononcés un peu trop rapidement comme d'autres se défont de secrets, "En cas d'excès de colère je préfère partir, sortir, marcher, un meuble est bien la dernière chose que j'ai besoin de voir", happerait du bout de ses chairs les siennes, trop furtivement, les picorant tout juste, "Les magazines sont une lecture féminine et...", plutôt que de formuler la dernière réponse, s'emparerait sauvagement de ses lippes pour la désigner.
[05.10.2015 02:08:44] SURICATE.: :sem:
[05.10.2015 02:08:57] Aurélie [PANDO]: :sem:
[05.10.2015 02:17:12] SURICATE.: Ecouterait chaque mot avec le plus d'attention possible, les yeux captivaient par ses lèvres qui, si elles s'animaient, se rapprochaient toujours plus des siennes. Les réceptionneraient cependant en laissant s'échapper un soupir sourd déclenché par la surprise de voir ses lippes aussi avides. Répondrait à son baiser du mieux qu'elle pourrait, les paupières closes de le voir aussi bien manier la barre. D'une de ses mains, laisserait ses phalanges glisser dans ses cheveux pour tomber à sa nuque qu'elle attirerait d'avantage à elle, l'encourageant presque à se dresser au dessus d'elle. L'autre l'attirerait également, s'emparant de son col de veste en cuir plus fermement
[05.10.2015 02:18:01] Aurélie [PANDO]: Comment tu veux qu'ils partent après ça ? :sem:
[05.10.2015 02:18:50] SURICATE.: Faut savoir, soit je casse leurs coups, soit je les déclenche :sem: Je ne sais jamais sur quel pied danser :sem:
[05.10.2015 02:19:06] Aurélie [PANDO]: Ahahahah mais Demyan EST comme ça xD
[05.10.2015 02:19:45] SURICATE.: Et bien Solveig aime bien le matelas :sem:
[05.10.2015 02:20:06] Aurélie [PANDO]: Ils peuvent l'embarquer :sem:
[05.10.2015 02:20:11] Aurélie [PANDO]: aahahahahhaha
[05.10.2015 02:20:33] SURICATE.: xDDDD
[05.10.2015 02:21:09] SURICATE.: Et puis c'est pas comme un hôpital :sem: c'est presque romantique :sem:
[05.10.2015 02:21:37] Aurélie [PANDO]: Tout ceci va virer très très très niais, tu le sais ?
[05.10.2015 02:22:01] SURICATE.: xDDD
[05.10.2015 02:34:49] Aurélie [PANDO]: Basculerait ses hanches pour récupérer sa baguette dans sa veste, sans se détacher du baiser, relèverait simplement ses yeux sur la porte qu'il scellerait d'un charme informulé plutôt conséquent, décollerait ses lèvres afin de lancer un sortilège de mise en sourdine. Se redresserait sur ses genoux, enjamberait ses cuisses de part et d'autre et d'une lenteur presque théâtrale, le regard abaissé sur elle, retirerait l'ensemble des couches de vêtements recouvrant son buste, les laissant glisser au pied du lit pour se retrouver à torse nu, frissonnant de ce buste qu'il viendrait réchauffer contre sa robe que l'une de ses mains aurait pris soin de relever d'un côté en se recouchant sur elle. Timbre rocailleux, lui suggérerait, "Tu voulais lui donner vie... à ce décor", embrasserait sa joue non loin de son oreille avec une sensualité excessive, cherchant à rendre ses lèvres jalouses, leur détentrice impatiente, lui faisant regretter de concentrer son affection sur une seule partie de son visage comme s'il n'y avait que le bombé de sa pommette auquel vouer un culte, "Prenons plus que des souvenirs de cette chambre dans ce cas"
[05.10.2015 02:48:23] SURICATE.: Rigolerait alors qu'elle se contorsionnerait légèrement pour voir derrière elle le sortilège faire effet. Reposerait son attention sur lui, le sentant emprisonner ses jambes alors qu'il libérerait ses lèvres. Le regarderait enlever chacune des couches qui le couvrait, s'autorisant même à passer une main sur son bas ventre, traçant le chemin fin de pwals qui menait elle savait très bien où :sem: le verrait torse-nu, en profiterait pour laisser ses mains s'étaler sur son buste avant qu'il ne s'allonge de nouveau contre elle. "Elle est trop sage, cette chambre..." lancerait-elle les yeux clos, incapable de lui dire de s'attaquer à ses lèvres plutôt qu'à ce morceau de peau inutile. L'une de ses mains rejoindrait la sienne et se poserait dessus pour l'encourager d'un geste lent et sensuel, à remonter jusqu'à l'élastique de son sous-vêtement "Dommage que tu n'ais pas été fan de Quidditch"
[05.10.2015 02:48:33] SURICATE.: :sem:
[05.10.2015 02:49:32] Aurélie [PANDO]: ahahahahah
[05.10.2015 03:00:07 | Modifié (03:00:47)] Aurélie [PANDO]: Ne se laisserait que peu amadouer, pas plus déconcentrer de toute la dévotion placée sur son portrait, s'apprêterait à doucement se diriger vers sa bouche lorsqu'il s'en échapperait une pique que peu agréable. Ses lippes s'arrêteraient en même temps que ses doigts sur sa dentelle intime. A la fois parce qu'elle lui rappelait volontairement quelque chose qu'il avait cherché à éluder mais aussi et surtout parce qu'en plus de ne pas être un grand adepte de ce sport, il se tenait plutôt ridiculement mal sur l'un de ces engins, ayant toujours eu des notes médiocres voire passables dans cette discipline. Faufilerait une main entre le matelas et son dos pour la relever en même temps qu'il se redresserait, attrapant des deux mains sa robe qu'il ferait passer au-dessus de sa tête. "Je n'ai jamais été bon pour manier un manche, je laisse ça à d'autres", le sous-entendu plus qu'explicite s'afférerait à détacher la ceinture de son jean en denim ciré noir. xD
[05.10.2015 03:01:41] SURICATE.: Ahahahahah
[05.10.2015 03:02:15] Aurélie [PANDO]: Non mais Demyan :rip:
[05.10.2015 03:19:11] Aurélie [PANDO]: Te croyais endormie xD
[05.10.2015 03:21:13] SURICATE.: Mécontente de voir ses lèvres toujours insatisfaites, se laisserait entraînée sans oublier bien sûr de lancer un mot de mécontentement. Une fois redressée, sentirait un frisson l'envahir en même temps que son vêtement la quitterait. Se collerait à son moquette, les bras en croix contre leurs deux poitrines "Manier un manche ? Tu n'as jamais passé le balai ? Je te montrerai en rentrant, tu verras" comprenant très bien le sous-entendu alors qu'elle sentirait la boucle de la ceinture glisser près de son bas-ventre. "J'ai plutôt été douée avec les crosses et les palets, pour ma part..." se hisserait pour atteindre sa bouche, attraperait ses deux épaules d'une poigne solide et le décalerait légèrement pour le forcer de s'allonger à son tour. Allongée contre lui, retrouverait ses lèvres qu'elle embrasserait de tout le pulpe de sa bouche, ferait glisser ses lippes à son menton, à sa gorge, à son torse, dont elle embrasserait toutes les parcelles de peau. Emprunterait le chemin brun qui descendrait pour l'amener jusqu'à son sous-vêtement dont elle le débarrasserait sensuellement "Tu aurais du me voir à l'époque, j'étais sensuelle sur la glace" s'attaquerait enfin à son intimité, jouant de ses mouvements avec le plus dee sensualité possible sem:
[05.10.2015 03:21:36] SURICATE.: Ahahah, je faisais des mini-siestes entre chaque mot, c'est pour ça :sem:
[05.10.2015 03:22:26] Aurélie [PANDO]: xDDD
[05.10.2015 03:22:31] Aurélie [PANDO]: et :sem: :sem:
[05.10.2015 03:23:01] SURICATE.: Non mais Solveig :curly:
[05.10.2015 03:23:31] Aurélie [PANDO]: Très romantique ce début de rapport xD
[05.10.2015 03:24:04] SURICATE.: Elleréalise son fantasme d'adolescent :sem:
[05.10.2015 03:24:56] Aurélie [PANDO]: Elle n'a pas le droit de lui faire ça, elle va me le tuer :sem:
[05.10.2015 03:38:53 | Modifié (03:42:48)] Aurélie [PANDO]: Froncerait deux sourcils de jais à sa raillerie, trouvant bon d'en rajouter encore une couche, de poussière, une nouvelle remarque à balayer : "Passer le balai ? Je crois qu'on va surtout repartir avec un elfe de maison d'ici", retirerait son pantalon qui s'échouerait avec le restant des habits au sol, "Au moins lui saura tenir un manche", rigolerait à moitié de son humour particulier avant d'être renversé sur le lit. Couché dans ses draps adolescents, se montrerait presque curieusement docile, bouche et corps à la merci d'une tendresse qu'il retrouva gourmande. Plus désireuse qu'affectueuse. Préférerait se taire plutôt que de gâcher l'instant, pas assez idiot pour ruiner des années d'attente d'un désir irréalisable que le destin avait fini par lui accorder. Plutôt que des mots, ses lèvres soufflaient quelque souffle en crescendo, le corps se contractant des passages répétés descendants alors que ses pulsations cardiaques atteignaient des sommets. Aurait été à deux doigts de la taquiner avec un oh oui, le casque, le protège-dents, le maillot informe et les protections multiples, le comble de l'excitation, que sa respiration fut coupée nette, se raccrochant à un prénom éraillé, "S-sol...", cette voix de supplicié demandant grâce alors que les billes portaient le noir de la condamnation. xD
[05.10.2015 04:05:21] Aurélie [PANDO]: Biche ? XD
[05.10.2015 04:23:48] SURICATE.: ? xD
[05.10.2015 04:24:01] Aurélie [PANDO]: xD
[05.10.2015 04:29:55] SURICATE.: En fait, je pensais qu'il était plus tard :sem:
[05.10.2015 04:30:18] Aurélie [PANDO]: Ahahah il est quand même 5h30 xD
[05.10.2015 04:30:47] SURICATE.: Non mais que je me serai endormie plus longtemps que vingt minutes xD
[05.10.2015 04:31:12] Aurélie [PANDO]: Mais pourquoi tu ne vas pas te coucher ? xD
[05.10.2015 04:31:48] SURICATE.: Non mais je me suis endormie xD Et je me suis réveillée beaucoup trop tôt xD
[05.10.2015 04:32:06] Aurélie [PANDO]: xDD
[05.10.2015 04:32:21] Aurélie [PANDO]: Et tu ne retournes pas au lit ?
[05.10.2015 04:32:30] SURICATE.: Si :sem:
[05.10.2015 04:32:47] SURICATE.: Mais je lisais ce que je n'avais pas eu le temps de lire xD
[05.10.2015 04:33:17] Aurélie [PANDO]: Lire Dem pathétique :sem:
[05.10.2015 04:35:36] SURICATE.: :patpat:
[05.10.2015 04:41:18] Aurélie [PANDO]: :grumpy:
[05.10.2015 04:51:49] SURICATE.: Alors que sa bouche se concentrerait sur une partie qu'il lui était souvent rare d'honorer de la sorte, Demyan se préoccupant visiblement assez peu de son bien être personnel pour se dévouer plus aisément à ses formes à elle. Accèléreraiit son ouvement face à ses soupirs, souriant intérieurement de le voir ainsi à sa merci. L'échaufferait avant qu'il ne s'emporte complètement et remonterait vivement à son corps, embrassant rapidement les premiers endroits de son torse qui tomberaient entre ses lèvres pour enfin s'écraser sur ses lippes qui l'avaient suppliée de son nom. L'enfermant entre ses paumes, l'embrassant avec passion, elle passerait une de ses jambes de l'autre côté de ses hanches et s'allongerait sur son torse, abaissant d'un même coup la virilité dressée qu'elle frustrerait en laissant son bassin flirter librement avec. "C'est mieux ainsi ?" qu'elle soufflerait contre ses lèvres, ironie alors qu'elle continuait d'une autre manière de l'aguicher :sem:
[05.10.2015 04:52:55] Aurélie [PANDO]: :wuuut:
[05.10.2015 04:52:57] Aurélie [PANDO]: :sem:
[05.10.2015 04:53:28] SURICATE.: :sem:
[05.10.2015 05:14:16 | Modifié (05:16:03)] Aurélie [PANDO]: Ne pourrait s'empêcher d'essayer de contenir les effets produits, ce besoin de maîtrise à la Veles parfaitement ridicule à tenter de se retenir, de ne pas trop montrer, son éternelle indifférence dont elle dévorait les miettes. Presserait bêtement ses lèvres l'une contre l'autre, s'arrêtant parfois même de respirer pour expirer encore plus fort ensuite, ayant une emprise réduite sur son souffle, bouche entre-ouverte, haletant une envie frénétique, bas ventre brûlant, de plus en plus difficile à contenir. Devrait se retenir à plusieurs reprises de la faire cesser, luttant avec sa propre incapacité à lui laisser le contrôle se heurtant à ce besoin viscéral qu'elle poursuive sans qu'il ne puisse s'y opposer. Frustré qu'elle s'arrête en si bon chemin, émettrait un grognement conséquent, presque douloureux avant de se venger en l'embrassant à pleine bouche, entourant son corps de ses bras, cherchant à la rapprocher de lui, à retrouver une proximité au moins de peau à peau sans réussir à se contenter de son épiderme contre lequel son bassin ne pourrait s'empêcher de se frotter, insatisfait. "Non", réplique courte et concise qu'il viendrait étayer en la faisant rouler de son corps, puis basculer sur le côté afin de la ramener contre lui de son bras qui lui emprisonnait le ventre alors que son propre abdomen se retrouvait contre son dos et ses lèvres dans sa nuque tandis qu'il ferait glisser son bas de sous-vêtement sur ses cuisses pour se frayer un chemin entre ses jambes auxquelles il comptait bien infliger le même traitement, qu'elle les resserre pour tenter de l'en dissuader, cherche à bloquer sa main, ne l'empêcherait pas de remonter, il savait qu'elle finirait par se laisser tenter. :sem:
[05.10.2015 05:17:42] SURICATE.: :wut:
[05.10.2015 05:17:55] SURICATE.: ahahahah
[05.10.2015 05:18:04] Aurélie [PANDO]: Bien fait :sem:
[05.10.2015 05:22:13] SURICATE.: C'est bien ce que je pense que le "bien fait" veut dire, hein ? :sem:
[05.10.2015 05:22:43] SURICATE.: (que je ne me plante pas...de trou :sem: :sem: )
[05.10.2015 05:25:00] Aurélie [PANDO]: Ahahaha mais xD je disais "bien fait pour elle" qu'elle se retrouve sans possibilité de le frustrer davantage mais à être elle-même en difficulté. Il a juste sa main entre ses cuisses et non derrière xD
[05.10.2015 05:25:50] SURICATE.: Ah,elle est rassurée :sem:
[05.10.2015 05:26:23] Aurélie [PANDO]: Sinon ce ne sont pas ses jambes qu'elle aurait dû resserrer mais autre chose xD
[05.10.2015 05:26:44] SURICATE.: me disait aussi :sem:
[05.10.2015 05:26:50] Aurélie [PANDO]: ahahahhahah
[05.10.2015 05:27:19] Aurélie [PANDO]: Allez hop première fois dans sa chambre d'ado ahahha xD
[05.10.2015 05:28:06] SURICATE.: Les fantasmes et tout le bordel :sem:
[05.10.2015 05:28:20] Aurélie [PANDO]: Non mais non xD
[05.10.2015 05:40:42 | Modifié (05:42:17)] SURICATE.: Eclaterait de rire en se voyant envoyer valdinguer loin de son corps, petit animal chétif qui ne pouvait même pas résister au geste de possession de l'ancien Vélès qui l'attirerait inévitablement contre lui. En le sentant contre elle, arrêterait de rire et bloquerait sa respiration alors que ses yeux suivraient la décente de sa dentelle et la remontée de ses doigts le long de ses cuisses. "Dem...ce n'est pas pour moi, ce s..." inspirerait un grand coup alors qu'elle sentirait ses yeux se fermer en même temps que ses doigts se faufiler en terre défendue. Ferait glisser les bretelles de son soutien-gorge le long de ses épaules dans les instants suivants, s'habituant progressivement aux mouvements qui l'échaufferaient un peu plus. Attraperait sa main qui la retiendrait, et les doigts entremêlés aux siens, la déposerait sur son sein comme pour s'imposer elle-même une autre torture :sem:
[05.10.2015 05:42:25] Aurélie [PANDO]: :sem:
[05.10.2015 05:43:10] SURICATE.: https://www.youtube.com/watch?v=Dsp_8Lm1eSk ça y est, j'ai parlé de torture, je pense à Shakira xDDD
[05.10.2015 05:56:00] Aurélie [PANDO]: Embrasserait progressivement la première épaule qui se dénuderait, l'enfermant un peu plus contre lui en la sentant se relever pour se départir de l'autre. Se reculerait légèrement de son échine afin de permettre à son autre main de dégrafer son soutien-gorge, l'autre ayant finalement réussi à se hisser quelques centimètres plus haut, ce qui ne ferait qu'entamer un peu plus sa patience se manifestant par sa bouche pantelante allant retrouver ses cheveux dorés. Aurait à peine le temps de choyer son intimité qu'elle l'en écarterait pour lui préférer sa poitrine, supplice plus supportable, du moins, le pensait-elle. Ferait remonter leurs mains vers son propre visage afin de passer sa langue sur ses phalanges qu'il reposerait humides sur le rose de ses seins, les effleurant simplement, à peine, un peu plus, puis un peu moins avant d'accueillir l'un de ses seins dans sa paume. Entre-temps ses lèvres se seraient reposées dans son cou qu'il embrasserait volontairement lentement, avec l'insistance des sentiments et d'une envie montante. Lui susurrerait alors, évocateur près de l'oreille : "Si je n'ai rien le droit de te faire ce soir, alors j'aimerais que ce soit toi... qui t'occupes... de toi..."
[05.10.2015 05:56:03] Aurélie [PANDO]: :sem:
[05.10.2015 05:59:48] Aurélie [PANDO]: (Puis bon se faire écraser dans les oignions et tomates, bof xD)
[05.10.2015 06:01:10] SURICATE.: Sympa :sem:
[05.10.2015 06:01:27] Aurélie [PANDO]: xD
[05.10.2015 06:01:32] SURICATE.: (c'est seksy des tomates :sem: )
[05.10.2015 06:02:01] Aurélie [PANDO]: ahahahha Solveig a envie de gâcher de la nourriture xD
[05.10.2015 06:02:11] Aurélie [PANDO]: Entre la salade de l'autre fois, les tomates xD
[05.10.2015 06:02:22] SURICATE.: xDDD
[05.10.2015 06:03:12] SURICATE.: Après une dispute et elle qui coupe des oignons en colère :sem:
[05.10.2015 06:03:35] Aurélie [PANDO]: Quand elle ne se coupe pas les doigts xD
[05.10.2015 06:03:47] SURICATE.: Oui ba c'est bon :sem:
[05.10.2015 06:04:40] Aurélie [PANDO]: :pelle:
[05.10.2015 06:14:16] SURICATE.: Sourirait tendrement en le voyant porter leurs doigts à ses lèvres, toujours amusée et agréablement surprise de ses petites attentions ou de ses lubies. Les yeux clos, envoûtée par ses caresses lentes et frustrantes, ses baisers dans le cou qu'elle tendrait d'avantage, la bouche entrouverte de ne savoir cacher l'envie montante, et sa voix, ses ordres, lâcherait ses doigts pour faire glisser ses phalanges jusqu'à son nombril et enfin jusqu'à son intimité trop peu stimulée pendant cette soirée. "ça ne doit pas être très excitant de me regarder m'occuper seule" murmurerait, regrettant un instant sa main à lui :sem:
[05.10.2015 06:15:59] Aurélie [PANDO]: :sem:
[05.10.2015 06:16:18] Aurélie [PANDO]: C'est mal le connaître :sem:
[05.10.2015 06:16:37] SURICATE.: :sem:
[05.10.2015 06:18:24] Aurélie [PANDO]: Ahaha on gardera les petites cuillères pour le jouer :sem:
[05.10.2015 06:19:13] Aurélie [PANDO]: On va mourir avec ce qu'il nous reste à faire pour le fo ahaha :sem:
[05.10.2015 06:19:26] SURICATE.: Noooon xD
[05.10.2015 06:19:43] Aurélie [PANDO]: Aahhaha cet élan de frustration
[05.10.2015 06:19:48] SURICATE.: Je rattrape mon retard d'hier aujourd'hui et demain. Easy 10 descriptions xD
[05.10.2015 06:19:55] Aurélie [PANDO]: Ou c'était un non pour le second ?
[05.10.2015 06:19:56] Aurélie [PANDO]: xD
[05.10.2015 06:20:09] SURICATE.: Pour le second xD
[05.10.2015 06:20:13] Aurélie [PANDO]: :grumpy:
[05.10.2015 06:20:18] SURICATE.: :sem:
[05.10.2015 06:20:39] SURICATE.: Il veut jouer les petites cuillers ? xD
[05.10.2015 06:21:11] Aurélie [PANDO]: Comme ça il pourra lui caresser le petit ventre aussi :potté:
[05.10.2015 06:21:28] SURICATE.: :potté:
[05.10.2015 06:21:40] SURICATE.: Le nez fiché dans ses cheveux :potté:
[05.10.2015 06:21:52] Aurélie [PANDO]: Oui :potté:
[05.10.2015 06:22:27] SURICATE.: Et Sol en mode hamster blottie contre lui :rip:
[05.10.2015 06:23:00] Aurélie [PANDO]: Pas besoin de trop bouger non plus donc elle ne se fatiguera pas xD
[05.10.2015 06:23:16] Aurélie [PANDO]: Lui non plus d'ailleurs ahahah
[05.10.2015 06:23:30] SURICATE.: Non xD Mais elle se sentira enveloppée par lui :sem:
[05.10.2015 06:24:05] Aurélie [PANDO]: Mais il sera frustré de ne pas pouvoir l'embrasser constamment comme il veut xD
[05.10.2015 06:24:29] Aurélie [PANDO]: Elle attraperait un torticolis s'il s'écoutait dans cette position ahah
[05.10.2015 06:24:50] SURICATE.: aahhahah
[05.10.2015 06:26:01] SURICATE.: Au pire elle tentera de s'allonger sur le dos et il n'aura qu'à se pencher sur elle :sem:
[05.10.2015 06:26:16] SURICATE.: (comment ça ça ne ressemble plus à des cuillers ? :sem: )
[05.10.2015 06:26:32] Aurélie [PANDO]: ahahahah
[05.10.2015 06:27:16] Aurélie [PANDO]: Non mais il veut lui faire plaisir, donc il calmera son envie de constamment vouloir se coller à sa bouche trop difficile d'accès xD
[05.10.2015 06:28:29] SURICATE.: Elle l'autorisera à l'embrasser partout où il le désire xD
[05.10.2015 06:28:56] Aurélie [PANDO]: Où il y arrivera tu veux dire ? XD
[05.10.2015 06:29:53] SURICATE.: L'épaule, le cou et peut-être même le buste c'est possible :sem:
[05.10.2015 06:30:36] Aurélie [PANDO]: :heh:
[05.10.2015 06:30:39] SURICATE.: En s'allongeant à moitié sur elle :sem:
[05.10.2015 06:30:48] Aurélie [PANDO]: En se déplaçant un truc oui :sem:
[05.10.2015 06:31:14] SURICATE.: Rhoooo
[05.10.2015 06:31:19] Aurélie [PANDO]: :mdr:
[05.10.2015 06:31:49] Aurélie [PANDO]: Non mais il sera chou comme d'habitude xD, à appuyer sa joue contre la sienne pour respirer avec elle, être un peu presque près de sa bouche xD
[05.10.2015 06:32:21] SURICATE.: :potté:
[05.10.2015 06:32:42] SURICATE.: Elle aura l'impression de faire l'amour en dormant :sem:
[05.10.2015 06:32:55] Aurélie [PANDO]: ahahhaha faire l'amour en dormant xD
[05.10.2015 06:32:58] Aurélie [PANDO]: Elle va s'endormir oui
[05.10.2015 06:33:25] SURICATE.: Non mais tant de douceur et de confort xD
[05.10.2015 06:33:51] Aurélie [PANDO]: Ils seront entourés de coussins aussi ahaha
[05.10.2015 06:34:08] SURICATE.: xDDD
[05.10.2015 06:36:03] SURICATE.: S'il y a trop de coussins, ça va la souler xD
[05.10.2015 06:36:14] Aurélie [PANDO]: Roh elle en dégagera xD
[05.10.2015 06:37:24] SURICATE.: Elle veut son bras à lui pour seul oreiller :sem:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Soldemy] Family portrait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sky&Elya | family portrait
» The Moon family portrait
» Family Portrait -Venise, ITALIE- [R. ♥]
» portrait de personnages illustres
» Portrait chinois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wonder Neverland :: Durmstrang :: La Bulgarie & L'Europe de l'Est-
Sauter vers: